COEXISCIENCE

SCIENCES EN COMMUNS

13/07/2017 Assises Sciences Sociétés : bilan des ateliers animés par Coexiscience

| 0 Commentaires

 

Les premières Assises Sciences-Sociétés, organisées par Alliss et la MSH Sud, se sont tenues du 5 au 8 juillet 2017 à Montpellier. Coexiscience a co-animé 3 ateliers à cette occasion, qui ont pris place dans l’axe 3 « Faire de la connaissance un bien commun ».

L’atelier « Territoires intelligents ou intelligibles » (animé avec SCIC Tetris, LPO et l’UMR Dynamique du Droit) a pointé une controverse sur la nécessité d’ouvrir les données à l’échelle des territoires entre partisans de la transparence totale et partisans d’une régulation autour d’un nouveau droit d’usage (et non de propriété) qui reste à inventer. Il a aussi montré le rôle crucial de la recherche et de la médiation scientifique pour rendre intelligible des données du territoire auprès du grand public à l’heure où celles-ci sont souvent ouvertes à des seules fins commerciales. Pour en savoir plus (jusqu’au 7 août): https://mensuel.framapad.org/p/x3eJuJgplg

L’atelier « Ce que font les communs de la connaissance à la recherche » (animé avec SCIC Tetris, LPO et IHEST) a témoigné d »une pluralité de pratiques et d’interprétations autour des notions de bien commun, biens communs au pluriel et communs. Contrairement à d’autres secteur d’activité, la recherche semble peu familiarisée avec ces notions.  La prise en compte des communs en recherche montre  l’importance à valoriser au plan juridique des modèles de libre accès à la connaissance comme alternative au brevet mais aussi de favoriser une fabrication et une gestion partagée de la recherche au moyen de règles de gouvernance et d’outils d’intelligence collective appropriés. Pour en savoir plus (jusqu’au 7 août): https://mensuel.framapad.org/p/0fRhOqsL0U

L’atelier « Intelligence collective et nouvelle pratique scientifique » (animé avec La Paillasse, La fabrique des territoires innovants et le Gdr PARCS) a insisté sur les enjeux des démarches d’intelligence collective en recherche, que celles-ci soient issues des Sciences du design ou des SHS. Il a permis de situer l’usage de ces démarches dans leur contexte de production selon les différentes étapes de fabrication de la recherche : choix scientifiques et techniques, construction d’une problématique, recueil de données, analyse et interprétation (cf photos ci-dessous). Pour en savoir plus (jusqu’au 7 août) : https://mensuel.framapad.org/p/MYYok4BMTg

.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.