COEXISCIENCE

SCIENCES EN COMMUNS

Libre accès à la connaissance

A l’heure où la connaissance et ses vecteurs, l’information et la formation, sont à l’ère du web ce que les terres, les matières premières et la force de travail furent aux sociétés agricoles et industrielles, les conditions de leur libre circulation, de leur appropriation et de leur partage deviennent cruciales. La possession exclusive du savoir nourrit en effet des inégalités tout comme autrefois la possession exclusive des terres et des matières premières. Les conditions du libre accès à la connaissance scientifique passent désormais par :

  • la prise en compte de l’usage de la ressource scientifique et non plus seulement de son régime de propriété,
  • la possibilité d’utiliser et de réutiliser des données ouvertes,
  • la mise en partage des résultats de la recherche sur des supports accessibles,
  • la création d’une communauté de pratiques fixant des règles d’usage et des règles d’accès à la ressource scientifique.