COEXISCIENCE

Science en commun

Olivier Frérot

Je suis né en 1959, et j’ai fait des études scientifiques. Je suis diplômé de l’Ecole Polytechnique et  de l’École nationale des Ponts et Chaussées. J’obtiens également un DEA de pharmacologie et je découvre une enzyme cérébrale au laboratoire de l’Unité 109 de l’Inserm de Jean-Charles Schwartz. Puis, j’entre au Ministère de l’Équipement en 1985. J’ai des responsabilités managériales dans différentes directions départementales de l’Équipement, avec notamment celles de directeur dans le Territoire de Belfort de 1998 à 2002, puis dans le département de la Loire à Saint-Étienne de 2002 à 2007. Passant de l’État aux collectivités locales, je dirige l’Agence d‘urbanisme de Lyon de 2007 à 2012, association de collectivités d’une centaine d’experts. Je change d’orientation à la mi-2012 en prenant la responsabilité de vice-recteur en charge du développement à l’Université catholique de Lyon, jusqu’à mi 2016. A partir de septembre 2016, je crée Philométis,  et deviens conférencier-consultant comme coopérateur à la coopérative d’activité et d’emploi Oxalis. Je propose une réflexion approfondie sur la métamorphose de notre société. J’ai écrit plusieurs livres à ce sujet dont j’indique le contenu sur mon blog : https://solidaritesemergentes.wordpress.com/

D’un tempérament ouvert et curieux, je mêle en permanence l’action et la réflexion. Après une passion pour les sciences physiques, mathématiques puis biologiques, c’est vers les humains et leur action collective que je me tourne, avec des fonctions classiques d’ingénieur et de manageur. Depuis quelques années, je parcours différentes disciplines des sciences humaines, je m’intéresse à l‘art et à la spiritualité, pour essayer de comprendre la fin de la civilisation occidentale, et l’apparition d’une toute nouvelle dynamique sociétale. Je pense que la notion des « communs » est centrale pour la nouvelle société en émergence. Et pour susciter de nouveau l’enthousiasme, la science doit s’affirmer comme un tel « commun », qui est son essence même.