COEXISCIENCE

SCIENCES EN COMMUNS

Pratiques co-opératives

Co-opérer la science sous entend que chaque partie prenante de la démarche scientifique “opère” avec l’autre selon des rôles qui peuvent changer selon les contextes :  producteur, expérimentateur, enseignant, apprenant, valorisateur, médiateur, etc. La co-opération souligne l’obligation qui engage les uns vis-à-vis des autres du fait de construire ensemble la connaissance.

La co-opération réside dans la capacité de chaque contributeur à varier son positionnement dans les activités de production et de diffusion de la recherche. Elle ne banalise pas les métiers, les compétences, les spécificités de la démarche scientifique, les méthodes et outils associés, bien au contraire, elle les articule explicitement à force de croisement et de capitalisation d’informations.

La co-opération implique une vision de la production et de la diffusion de la connaissance scientifique focalisée sur le processus collaboratif et non sur des objectifs pré-établis. Elle est empreinte d’incertitude.

Coexiscience se veut être un dispositif facilitateur d’une telle co-opération de la science.